Une partie du monde se pare de couleurs arc-en-ciel à l’occasion des Gay Pride célébrées entre mi-juin et mi-juillet dans plusieurs dizaines de grandes villes à travers le globe. Si la majorité des défilés se sont déroulés dans la bonne humeur – notamment aux Etats-Unis, où ils coïncidaient avec la décision de la Cour suprême de légaliser le mariage homosexuel sur tout le territoire – certaines marches ont été émaillées de violences. Elles ont été réprimées par la police à Moscou et Istanbul et perturbées par des ultranationalistes ukrainiens à Kiev.

There are no comments.

Leave a Reply