Peu après l’attaque meurtrière d’un site industriel de Saint-Quentin-Fallavier en Isère, une photo présentée comme étant celle de l’auteur de l’attentat a commencé à circuler sur les réseaux sociaux. Il s’agit en réalité d’un djihadiste albanais tué en Syrie en 2014.

Cette image est en réalité celle d’un djihadiste albanais tué en 2014 / Photo Balkaninsight.com

La piste terroriste a rapidement été privilégiée après l’attentat perpétré ce vendredi matin dans une usine à gaz industriels de Saint-Quentin-Fallavier, en Isère. Un suspect, qui serait entré sur le site avec un drapeau islamiste à la main, a été interpellé sur place après avoir été neutralisé par un pompier. Entre temps, le suspect aurait décapité le gérant d’une société de transport dont la tête a été retrouvée accrochée à une des grilles du site. Mais alors qu’il n’avait pas encore été formellement identifié, une photo de l’auteur présumé de l’attaque a commencé à circuler sur les réseaux sociaux.

Il s’agit en réalité d’une fausse image et les médias ont été prompts à découvrir le pot aux roses. Ainsi, comme le relèvent les Décodeurs du Monde.fr, la photo a en fait été tirée du profil Facebook d’Idajet Balliu, un djihadiste albanais tué en Syrie en août 2014 alors qu’il combattait dans les rangs de l’organisation Etat islamique. Depuis, la plupart des utilisateurs qui avaient relayé la photo ont supprimé leurs tweets. Dans le même temps, le ministère de l’Intérieur a annoncé que le suspect de l’attentat en Isère s’appellait Yassine Salhi, un homme de 35 ans originaire de la banlieue de Lyon qui était connu des services de renseignements.

There are no comments.

Leave a Reply